Auteur : placide99

À propos de placide99

"Il n'avait plus de clefs depuis bien longtemps, depuis qu'il les avait perdues au cimetière en creusant un trou pour l'idiot du village, terrassé par une division à virgule." Joël Egloff, Edmond Ganglion & fils. Susceptible de finir idem, terrassée par une division à virgule. Très possible. www.ifnothinghappens.com

mauvais souvenirs

Ne pas manger de raisin

Elle était demi-pensionnaire. Un jour, à la cantine, il y a eu du raisin, qui venait de France. C’était rare. Les sœurs en ont donné à toutes les élèves. Mais à elle, elles lui ont dit : « Tu ne connais pas, tu n’en as pas besoin », et elles ne lui en ont pas donné. C’est vrai qu’elle ne connaissait pas. Mais elle en aurait bien mangé, ça lui faisait envie.

C’était du racisme.

Elle a raconté à ses parents qu’il y avait eu du raisin à la cantine et que les sœurs ne lui en avaient pas donné parce qu’elle ne connaissait pas. Son père est allé faire du scandale et il l’a désinscrite de la cantine. Après ça il venait la chercher tous les midis.

Un jour où son père était en retard, elles l’ont mise à l’attendre à la chapelle, toute seule, dans la chaleur. Elle s’est trouvée mal.

Elle garde de mauvais souvenirs de cette école.

Une fois, de rage, elle s’est glissée sous le bureau de la maîtresse et elle le lui a renversé sur elle. On l’a enfermée au cachot.

Philippe Annocque, Les singes rouges, Quidam éditeur, 2020

~ ~

comme un défaut

Dieu sait que j’en ai à la pelle mais je crois que mon pire défaut, c’est que dans les concertos, c’est l’adagio que je préfère. De tout temps.

Et ne compte pas sur moi pour dire concerti.

~

Patrick H Jones

LIMBES, jusqu’au 12 décembre à la galerie pcp, 8 rue Saint-Claude, 75003, Parisse

jettatura

Dans mon pays, au Luxembourg, lumbago se dit “hexeschoss”, c’est un sort qu’on vous jette.

Comment le savait-elle ? C’est exactement ce que je m’étais dit, hurlant dans la nuit. Au nom du ciel qui est en train d’enfoncer de fins poignards dans une statuette à mon effigie ? Qui me hait donc à ce point ?

Ne le saurai sans doute jamais. Y crois dur comme fer, pourtant.

***

Yvert en été (3)

Pour Camille

 

Je demande un sandwich jambon-cornichons :

les serveurs se repassent la question :

(EST-CE QU’IL Y A DES CORNICHONS ?)

(À PART TOI !)

Fabienne Yvert, Télescopages, éd. Attila

 

Mortifiée, je suis ; je voulais te faire part de son tourniquet. Las, impossible de le mettre en page. Bref, la seule chose à faire, se procurer le beau livre – je l’ai trouvé à la médiathèque de mon quartier !