roman-photo

amnésie

 

– Bon. Qu’est-ce qui ne va pas ENCORE aujourd’hui ?

– Je peux pas te le dire

– Même à moi ?

– Oui

– Qu’est-ce que tu veux que je te dise…

– Oh ! Regarde !

– Quoi ? 

– Les jasmins d’hiver !

– C’est comme ça tous les hivers, tu sais

– J’avais oublié

– Pomme,va.

on board

Imagine, tu craques une allumette

et hop tu te retrouves sur le bateau

avec les jeux géométriques

jusqu’à la mer qui voulait jouer,    Jpeux le faire ! Jpeux le faire !

toujours été nulle en géométrie

les paraboles, tout ça

mais en bateau, c’est pas pareil

je m’étais pourtant juré de résister

peine perdue

le vrai de la chose (pour Agathe)

 

 

Hey, Mesdemoiselles !

Madame ?

Hey, toi !

C’est à moi que tu causes, touriste ?

Si tu me coupais pas les palmes, ce serait mieux

Ben voilà, c’est mieux

– Que veux-tu savoir, touriste ?

– Ben, pourquoi vous faites toujours la gueule ?

– Mais tu ne comprends rien à rien, touriste,

on fait pas la gueule, nous autres,

c’est juste que…

– Que quoi ?

Nous sommes les mal-aimées,

voilà le vrai de la chose

(mes palmes, touristes, mes palmes…)

on ne peut se déguiser en Japonais, c’est trop difficile…

 

 

J’ai dû vérifier tellement ça me semblait proche

pas l’année dernière, je sais bien, l’année d’avant alors

eh bien non, ma fille, c’était en 2014

le 22 septembre exactement

que tu es entrée chez Nakagawa-sensei

pour une interviou

Il a parlé de Nakae Chomin

et d’Arai Hakuseki

de cette rencontre avec Sidotti

l’Italien qui, pour évangéliser l’île,

avait voulu se faire passer pour un Japonais

or,

ON NE PEUT SE DÉGUISER EN JAPONAIS

C’EST TROP DIFFICILE…

dixit Nakagawa sensei

Le distingué dix-huitiémiste

s’était posé la question : philosophie ou littérature ?

opta pour la littérature

plus vaste

Là, il sourit

à cause d’une histoire de chats

qu’il aimait à raconter :

il y a la nuit des réunions secrètes de chats…

Il m’avait demandé un jour

il m’avait dit un jour

il…

Au boulot, ma fille