étonnations

du gâteau dans le tram

 

Quel âge a donc ce petit d’homme et de femme dans sa poussette, 2 ou 3 ans. Il feuillette un prospectus et commente : Des gâteaux ! Des gâteaux ! Tourne la page et rit : Des gâteaux ! Des gâteaux ! Ne vivons-nous pas dans un monde fabuleux. Il en veut encore et poursuit sa quête de page en page. Soudain, il se fige : Oh ! Une femme !

 

linotte

 

Un aveu à te faire. Il a fallu que je passe ce matin devant le Raymond Queneau collège pour m’en rendre compte. Voilà, je suis oublieuse.

Non seulement j’oublie tout mon vocabulaire et les anniversaires et puis qu’on est tous frères ; non seulement le retour des saisons, les sacrées décisions, le truc du forgeron ; tout tout tout, de Jean-Mo la dégaine, l’âge du capitaine, comment rester sereine ; le goût du bon tabac, même que t’en auras pas, et puis si, en voilà ; dans les yeux mettre des gouttes, quel animal glougloute, à quoi on joue au jouste.

J’oublie courir les rues, j’oublie fendre les flots, j’oublie battre campagne. De plus en plus souvent j’oublie que tout est poésie.

 

photo (floue) de dessin (pas flou) de Michaux

urbanité

 

– Si tu es ceinture noire et que tu te bats dans la rue, ton corps est considéré comme une arme blanche.

– Non, c’est vrai ?

– En fait, je crois qu’il s’agit plutôt d’une légende urbaine.

 

Gaspard connaît pas mal de légendes urbaines. À suivre…

 

 

 

gangs de chats

 

Une chose unique, un biset isolé, et là il faudrait une bouée oubliée pour faire trois et c’est moi. Pas forcément en mauvais état, ne rien exagérer. Et c’est moi. Mais ça ne marche pas à tous les coups, avec un gant, une chaussure, un jumeau esseulés, ça ne marche pas du tout.

Alors qu’une volée de goélands, ça n’a rien de commun,  une boîte d’allumettes, un parterre de  fleurs – et là il faudrait préciser lesquelles mais je les connais mal – bref des galets et des carnets de timbres, des forêts de mélèzes et des gangs de chats, c’est les autres.

Des cintres, c’est les autres mais un cintre croisé par hasard, c’est moi, voilà. Tu vois ? (et encore, j’abrège)

 

 

Chevalroi, tu connais ?

 

Dan m’a confié avoir mangé du cheval à Charleroi.

– Quoi ?

Un plat qui s’appelait « tiercé »

parce qu’il comprenait trois morceaux de choix :

entrecôte, bavette, hampe.

– Jte crois pas !

***

FAIM

Si j’ai du goût, ce n’est guère

Que pour la terre et les pierres.

Je déjeûne toujours d’air,

De roc, de charbons, de fer.

Arthur Rimbaud, Une saison en enfer, Délires

 

 

cruciforme et natatoire

 

console de tout et isole du monde

ambigu quoi je connaissais de lui

en 7 lettres c’est surtout du gin

martini

puis j’essaie par moi-même dans un cahier à lui consacré rien à voir avec l’hommage d’un charcutier à sa femme décédée en 9 lettres mortadelle et c’est beaucoup ça des blagues celle-là n’a pas donné son nom à un tricot Guernesey des anagrammes des palindromes en 9 lettres ses habitants pourraient l’appeler comme ça  melasurej en 2 lettres il grandira si vous mettez Pagnol derrière ! es. Des cruautés aussi en 9 lettres ses enfants sont toujours pressés

esturgeon

sans compter escopette

essanger écrouir tous ces

mots que je ne connaissais

mie natatoire mon vieux

natatoire