étonnations

pamedi

 

Me dis pas le contraire, c’était pamedi today

Peur panique en voyant un

Pigeon en deuil aux côtés de sa

Pigeonne – comment lui venir en aide ? Or, il se redresse soudain et monte sur elle, je te passe les détails, c’était donc la

Passion il était resté quelque temps en

Pâmoison

 

journée de paix,

un peu

c’est pas de refus.

 

du gâteau dans le tram

 

Quel âge a donc ce petit d’homme et de femme dans sa poussette, 2 ou 3 ans. Il feuillette un prospectus et commente : Des gâteaux ! Des gâteaux ! Tourne la page et rit : Des gâteaux ! Des gâteaux ! Ne vivons-nous pas dans un monde fabuleux. Il en veut encore et poursuit sa quête de page en page. Soudain, il se fige : Oh ! Une femme !

 

linotte

 

Un aveu à te faire. Il a fallu que je passe ce matin devant le Raymond Queneau collège pour m’en rendre compte. Voilà, je suis oublieuse.

Non seulement j’oublie tout mon vocabulaire et les anniversaires et puis qu’on est tous frères ; non seulement le retour des saisons, les sacrées décisions, le truc du forgeron ; tout tout tout, de Jean-Mo la dégaine, l’âge du capitaine, comment rester sereine ; le goût du bon tabac, même que t’en auras pas, et puis si, en voilà ; dans les yeux mettre des gouttes, quel animal glougloute, à quoi on joue au jouste.

J’oublie courir les rues, j’oublie fendre les flots, j’oublie battre campagne. De plus en plus souvent j’oublie que tout est poésie.

 

photo (floue) de dessin (pas flou) de Michaux

urbanité

 

– Si tu es ceinture noire et que tu te bats dans la rue, ton corps est considéré comme une arme blanche.

– Non, c’est vrai ?

– En fait, je crois qu’il s’agit plutôt d’une légende urbaine.

 

Gaspard connaît pas mal de légendes urbaines. À suivre…