Mois: août 2019

notes bressonniennes

 

DES REGARDS

De qui ?    “Un seul regard déclenche une passion, un assassinat, une guerre.”

***

Un ensemble d’images bonnes peut être détestable.

[…]

Une chose ratée, si tu la changes de place, peut être une chose réussie.

***

GESTES ET PAROLES

La vue du mouvement donne du bonheur : cheval, athlète, oiseau.

***

LE RÉEL

Il faut que les personnes et les objets de ton films marchent du même pas, en compagnons.

[…]

Films lents où tout le monde galope et gesticule ; films rapides où l’on bouge à peine.

***

EXERCICES

Donner aux objets l’air d’avoir envie d’être là.

 

Robert Bresson, Notes sur le cinématographe (1950 – 1958)

 

Marion Vanderkerkhove (in Mon Jules)

 

 

Penser qu’on vivra jamais dans cet astre

Parfois me flanque un coup dans l’épigastre

Jules Laforgue

 

Le 20 août 1887, il y a 132 ans, nous quittait le bien-charmant, bien-aimé, bien-tout Jules Laforgue.

Il y a à peu près 5 ans, nous avions commis, mon vieux complice Xavier Brillat et moi, ce court-métrage en guise de salut fraternel et crépusculâtre.  Mais je n’étais pas sûre, l’avais gardé confidentiel (mot de passe : épigastre). Et puis zut, le voilà, sinon sans reproche, du moins sans fard ni retouches.