dérailler

Borgès syndrome

 

Et s’il n’existait au fond qu’un seul livre, invisible au quotidien, dont les pages ne s’ouvriraient à nous que de temps à autre, pour nous délivrer un message en douce :

Là-bas, le chirurgien n’opère pas avec un scalpel mais des ciseaux avec lesquels il coupe les fils invisibles qui enchaînent le malade à sa maladie.

J’aimerais retrouver cette page du livre invisible.

Ou refaire ce rêve.

 

 

clef de fa

 

Un rien tiguée ces derniers temps

J’annule tout, docteur, c’est normal ?

Me feriez-vous la veur d’un conseil ami ?

– Tal, c’est la saison… ut pas s’en ire, m’a-t-elle répondu,

un rien raude

vitamine D, manque de vitamine D chez chacun chez chacune

total : z’allez m’ire une cure

 

Loin d’en être natique,

j’entrevois

je dors dur

et prends cette D vitamine

milière mais loin d’être ma vorite

 

Moi, je préfère la rigoule

moins rouche et plus goûteuse

mais j’obéissons

 

et voilà-ti pas

que la tigue s’en va ?

 

pierres tiguées (à qui la ute ?)

David Vincent syndrome (2)

 

Son truc, c’est les chaussures abandonnées à ciel ouvert. Abduction il y a eu. Des aliens sont passés par là et à l’acte. Seules pour en témoigner, les grolles. Dès qu’on repère une paire de sandales, même dépareillées, des espadrilles de kids ou de gérontes, des babouches voire des mocassins – il se fait rare le mocassin – on en envoie sur-le-champ le cliché à Camille qui saura quoi en faire. Ça renforce ses intuitions qui virent aux certitudes. Ils sont là. Parmi nous. Prélevant très régulièrement leurs échantillons humains. On a les preuves. On constitue un dossier. Qui s’épaissit d’année en année. Qu’on délivrera en temps voulu.

 

Yoshi TAKAHASHI

(1974 – 2015)

Détective syndrome

 

– Ça alors, elle a pas de machine à espresso, elle aime pas George Clooney ou quoi ? En revanche, qu’est-ce qu’elle a comme sel !

– Pardon ?

– Elle a pas de four, j’y crois pas, mais tu as vu tous les types de poivre ? Tu connaissais, toi, le poivre aux oiseaux ?

– De quoi tu parles ?

– Et toutes ces robes alors qu’elle a pas la place… Quelle coquette, mine de rien !

– Mais à quoi tu joues ?

– Ben je me demande, si jamais je disparaissais brutalement et qu’on enquête, les détectives…

– On ne dit pas détectives ici

– Les enquêteurs à la recherche de mon assassin, de mon assassine, en examinant la maison, ne pourraient-ils pas en déduire certaines conclusions ayant trait à ma personnalité, tout ça ?

– …

– Comme dans les polars islandais, tu vois ?

– Moi, ce que je vois, c’est qu’un brin de ménage, ça ne serait pas du luxe

– Oui, je sais

– Je ne dis ça que pour ajouter un trait piquant à ta personnalité

– Oh, ça va, ça va…