listen

santé, Souley

 

dsc05164

Retrouvé la chanson écrite pour Souley au printemps 2001, un peu après sa disparition. Je n’avais jamais trop aimé le reggae jusqu’à ce que Souley me fasse découvrir Don’t kill the lion. Or, c’est bien une sorte de reggae que Takero me présenta cette année-là en me demandant d’écrire des paroles. Pardonne la voix d’oisillon intimidé et danse.

quelque chose comme ça

musique  Takero Ogata (album Texture)

(si le déroulement audio ne s’affiche pas, cliquer sur « audio » ou « listen »)

dans ma rue

 

Trouvé des négatifs dans ma rue,

j’étais drôlement contente

DSC06830

les ai ramassés,

les ai trimballés dans mon sac toute la journée

DSC06822

Les gens jettent vraiment n’importe quoi

DSC06825

Voilà, ça donne ça

DSC06828

Tu diras ce que tu veux

DSC06829

moi, je suis drôlement contente.

On danse ?

Kiasmos, Looped

merci, forever and a day, à mon maître de musique

(si le déroulement audio ne s’affiche pas, cliquer sur « audio » ou « listen »)