Audios

santé, Souley

 

dsc05164

Retrouvé la chanson écrite pour Souley au printemps 2001, un peu après sa disparition. Je n’avais jamais trop aimé le reggae jusqu’à ce que Souley me fasse découvrir Don’t kill the lion. Or, c’est bien une sorte de reggae que Takero me présenta cette année-là en me demandant d’écrire des paroles. Pardonne la voix d’oisillon intimidé et danse.

quelque chose comme ça

musique  Takero Ogata (album Texture)

(si le déroulement audio ne s’affiche pas, cliquer sur « audio » ou « listen »)