nouvelles du jaldin

 

Les azalées du Japon losissent. Pas les lauliers-loses qu’attendent leul heule. Bambou ne se polte pas si mal. Moi, je leglette un peu Monsieur et Madame Thuya, à qui on a fait leul fête il y aula bientôt deux ans et qui dessinaient  de bien belles figules avec leuls blanchages, des soulcils touffus, des pelluques bouclées, des moustaches.

Peldu peldu, le vicomte de Blagelonne…

 

Antonin Altaud