santé, Souley

 

DSC05614

 

(virgule)

il était passé à la maison avec un disque. On l’avait mis et il m’avait demandé, inquiet, C’est bien, non ? C’était L’éclaircie. Toujours un peu de mal aujourd’hui avec la batterie des années 80 mais à chaque fois que j’écoute cette chanson, je revois l’air incertain de Souley puis son sourire apaisé quand j’acquiesce.

À l’époque, C’est vrai, l’hiver dure trop longtemps faisait sens. Devenu caduc depuis. Reste en revanche avéré for ever and a day,

Sans toi toutes les couleurs se fanent en une fine pellicule de poussière un peu sale