dans les arbres

 

Certes, on voit beaucoup de choses dans les nuages. Ne dirai jamais le contraire. Mais il ne faudrait peut-être pas oublier les arbres non plus. Et les arbres, hein, dans tout ça. Avec les nuages, le problème, c’est que ça change tout le temps. Dans mes arbres, ça dure et il y a :

02

un cœur puisque c’est tout de même la clef

03

une figure avec perruque bouclée impeccablement,

j’y ai mis le temps mais je t’ai reconnu, va, le vicomte de Bragelonne

01

et puis un masque, un masque vengeur

 

Je vous écris d’une place sûre. Je ne risque plus rien – ou presque. On coupe les arbres le 3 juin. Un mois jour pour jour. Nice try, mon vengeur masqué.