Mois: septembre 2014

grève

 

DSC09313

– Air France fait grève, tu sais. On va pas pouvoir rentrer, là…

sdb

– Qu’est-ce que tu dis ? J’entends pas…

DSC09314

– Il va falloir rester ici quelque temps, on ne peut plus repartir

sdb2

– Ah bon ? Tu es sûre ?

DSC09315

– Absolument

sdb3

– Oh là là…  Dis-moi, tu veux pas venir me frotter le dos ?

petit pois

 

Comment  scanner  mes  documents  sur  cette  machine  inconnue, d’emblée ennemie –  tous les ordinateurs sont pris. Je ne lui donne pas plus de 25  ans. C’est la troisième fois que je l’appelle, qu’il  m’explique sans s’énerver. Je cherche un trou où disparaître, décervelée. À  ma droite, il attend que je reproduise la manœuvre devant  ses  yeux, accompagne mentalement  mon  geste,  m’encourage  de  la tête.  Quand   finalement,  je réussis,  il  me lance  un  regard entendu  et  file   s’occuper  d’autres clients.  Cette fois-ci,  ça marche.   Mon  index a saisi et appuie automatiquement –  surtout  pas  penser, surtout  pas  penser ! –  sur les bonnes touches.

Au moment de payer mon maître scanneur,  j’ai envie de lui offrir des fleurs, des chocolats, la tour Eiffel.

 

img020

 

Diable de gaijin, va.

Princesse au petit pois dans la tête.

dérailler (la vraie vie)

timidecreuxsouriant

DSC09253moutongeo

indecistrainantsoleil

 

Les nuages, tous les nuages, les timides (colères mais timides), les légers et les lourds,  les anges et les diaboles, l’excellent peuple des nuages dans son entier, dessinent mieux que moi. Se surpassent dans l’autoportrait. Apprendre à vivre avec ça.

Cela dit, si on y regarde d’un peu plus près, car tout est là, toujours, il y a dans ce pays des lignes qui les aident pas mal.

 

ligne3ligne 5ligne

ligne2ligne4ligne6

 

Alors, on fait moins les malins…

Je me souviens (5)

230 – Je me souviens des frères HEAD, camés jusqu’aux yeux, jouant les plus belles chansons du monde dans la cuisine de leur mère lors d’un documentaire signé Jérôme Demissolz et diffusé sur Arte. Ou la Sept. Des perdants magnifiques made in Liverpool.

286 – Je me souviens de cette réflexion qu’un garcon me fait : “la différence entre le rock et le rock indé, c’est juste que la basse est mixée un peu plus fort”. Je crois qu’il n’a pas totalement tort, même si ça m’ennuie beaucoup de le reconnaître.

246 – Je me souviens de cette fille que je connais qui assiste au premier concert de DOMINIQUE A. au Passage du Nord-Ouest. Je reviens le lendemain et elle est là à nouveau. Et chaque matin, quand je me réveille, elle est encore là. Merci Dominique A.

Philippe Dumez, Trente-neuf ans et demi pour tous

(à suivre)

la secte du Blême

 

Ils vont, se sustentant d’azur !
Et parfois aussi de légumes,
De riz plus blanc que leur costume,
De mandarines et d’œufs durs.

Ils sont de la secte du Blême

Jules Laforgue

Pierrots in L’Imitation de Notre-dame la Lune

 

Dress code : blanc.

Food code : blanc.

Que des aliments blancs pour ce dimanche anniversaire.

Récapitulons : Riz, tofu (caravanes de), daikon (sous toutes ses formes), béchamel (pour ceux qui aiment), mozzarella, œufs durs (merci, Jules), poires (mandarines, on n’a pas le droit enfin, Jules, réfléchis),  vin blanc, lait, champagne, glace à la vanille, chantilly partout, fèves

Hotate !!! (= coquilles saint-Jacques, j’adore)

Silence maritime. Tu sais, les hotate, depuis Fukushima… Elles traînent tout au fond de la mer, on ne sait pas très bien ce qui s’est passé. Plus jamais, non, au grand jamais, on ne donnera  de hotate à manger à nos enfants.

 

DSC09081