Je me souviens (5)

230 – Je me souviens des frères HEAD, camés jusqu’aux yeux, jouant les plus belles chansons du monde dans la cuisine de leur mère lors d’un documentaire signé Jérôme Demissolz et diffusé sur Arte. Ou la Sept. Des perdants magnifiques made in Liverpool.

286 – Je me souviens de cette réflexion qu’un garcon me fait : “la différence entre le rock et le rock indé, c’est juste que la basse est mixée un peu plus fort”. Je crois qu’il n’a pas totalement tort, même si ça m’ennuie beaucoup de le reconnaître.

246 – Je me souviens de cette fille que je connais qui assiste au premier concert de DOMINIQUE A. au Passage du Nord-Ouest. Je reviens le lendemain et elle est là à nouveau. Et chaque matin, quand je me réveille, elle est encore là. Merci Dominique A.

Philippe Dumez, Trente-neuf ans et demi pour tous

(à suivre)