étonnations

noir

 

Entrevu ce matin une pub noire comme du café. Cru que c’était du café. Juste, je ne voyais pas la marque. Jusqu’à ce que je déchiffre la légende, avant que le métro ne redémarre, Comme si vous ne portiez rien. Ah bon, c’était pas pour du café alors.

 

Clem Letrusko, J’ai jamais vu l’Afrique

expo médiathèque Marguerite Duras

jusqu’au 19 avril

la lune

 

À partir du moment où à sa demande je lui donne une cigarette, le voilà intarissable. Me propose de la marijuana en portugais dans le texte, de la coke en parlant toujours plus vite, je ne peux qu’imaginer une escalade de promesses de plus en plus exquises. Une visite du Lisbonne secret by night, un rendez-vous avec Wilfried*, une chouette rien qu’à moi ? Plus fort encore ? Attends, un verre avec Pessoa, ici, maintenant ?

Les gens sont formidables.

 

img_0873

micmac

 

Ptit mirac’ hier matin, réveillée sans chichis. J’aime les mots en ac’. Et puis ça fait du bien les déclarations. Las, premier spectac’ du jour – pas encore levé, lui : un automobiliste qui fait ronfler son moteur pendant des plombes, sans doute pour emmagasiner de la chaleur dans l’habitac’. Par un matin de pollution estrême, tout de même, tabernac’ !

 

dsc07784