propos de table

Mais de qui parle-t-on. Occupée à faire bonne figure, je n’ai pas fait attention à ce qui se disait et n’y suis plus du tout.  Toute la table normande  semble se moquer d’un certain Paul,  pas bien malin,  tout en os,  une drôle de tête et une de ces pommes d’Adam,   pauvre Paulo.  Nounou s’essuie les yeux de rire, me regarde et s’excuse Il t’aimait bien, va, vous vous entendiez bien tous les deux, hein… Je crois deviner mais les noms ne collent pas. Vous parlez de Georges, ton mari ? Les attablés pouffent de plus belle, C’est vrai qu’on l’appelait Georges ! Je prends une gorgée de mousseux pour y comprendre quelque chose. Il ne s’appelait pas Georges ? Silence.

Ben non, c’était Paul, son nom. Mais pourquoi ? Est-ce que je sais, moi, même ses parents voulaient pas l’appeler Paul alors nous on l’a appelé Georges. J’ai soudain l’impression d’être tombée chez des fous furieux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s