Pierre Ferragut

Le 22 septembre 2014 exactement, j’étais allée chez Nakagawa-sensei avec une vieille caméra à cassette. De retour à Paris, commencé un premier montage. Resté tel quel.
Il faudra le refaire, gommer la voix de l’interviouveuse, hausser un peu celle de Nakagawa, ajuster les couacs des raccords musique. Du boulot ! Et nul matériel pour l’exécuter, à cette heure. Dans l’urgence, j’envoie tout de même le film, tel quel.

Musique  Pierre Ferragut