Jean Echenoz

sérendipité

Je cherchais un texte, ne l’ai pas retrouvé, mais à la place une vieille chose qui date des années Smoking rouge quand je lisais et relisais les romans de Jean Echenoz pour y puiser des merveilles.  J’ai trouvé l’exercice toujours aussi riant aujourd’hui. Voici le B, extrait de l’abécédaire que tu peux lire en entier dans la page Carnets, sous le titre MAL (je trouve ça pas).

 

BANQUISE (au bon vieux temps de la)

BASE (une basilique de)

BATTEMENT (une vie de mouche n’est qu’un)

BÉTON (vous avez tout de suite plein de trucs, vous pouvez très vite en trouver plein d’autres, vraiment le cheval est le point de départ idéal pour une conversation, l’incipit en)

BIEN (ce n’est pas si mal, Chostakovitch, il y a des quatuors très très) (elles sont) (et puis la couverture est) (l’avion non plus, je ne comprends pas très)

BILLE (vu la tête que faisait)

BIOLOGIQUE (abominablement)

BLEU (rareté des hommes en)

BOBIGNY (une chose intitulée Brouillon de macreuse)

BOCCARA (j’ai perdu)

BOL (manque de)

BON (sur la ligne qui sépare le mauvais dix-septième du)

BRAS (il sort de la chambre pendant que Shirley McLaine descend l’autocar, sa peluche sous son)

BRUN (des omelettes bordées de)

BRUTE (son air de)

BUFFET (l’édition de poche d’un roman d’Annabel)