la plage sans la mer

 

Et si ça n’avait rien à voir avec les vitamines finalement, ni avec le taux d’hématocrite. Et si basta les oméga 3. Et si le changement de couleur du 91 n’y était pour rien – de vert à silver tout de même et sans prévenir, ça chavire. Et s’il s’agissait davantage de silence et de vent. Et si en somme, ce à quoi on aspirerait, c’était juste une plage de temps.