tiens, lis ça

 

Mon corps a encore craqué pour des baskets. Il les a tout de suite remarquées, dans la lumière, posées presque négligemment, l’une des deux couchée sur le côté, les lacets défaits, c’est vrai qu’elles ne ressemblaient à aucunes autres, on aurait dit des chaussures du futur. Mon corps les a essayées, il les a trouvées limite trop petites, il n’y avait pas la taille au-dessus, il a dit qu’elles allaient se détendre, il a demandé le prix, tout est allé très vite, il a dit qu’il les prenait, il a sorti ma carte, il a tapé mon code, il a dit merci, merci. Mon corps a craqué pour une paire de baskets jaune fluo, le genre de baskets que je n’aurais jamais achetées.

Yoann Thommerel, Mon corps n’obéit plus