protocole

 

Je m’en souviens sans peine malgré ma désertion de quelques années. Passage obligé au vestiaire. Échange de sac contre cartable en plastique transparent. Y glisser ou non mes clémentines furieusement orange ?

Puis tu passes le sas – loisir à toi de le répéter à l’infini, moi je ne m’en lasse pas, je passe le sas un nombre déraisonnable de fois dans ma tête, c’est sensass. Enfin, tu descends, tu descends encore, tu sens que tu quittes quelque chose, tu t’enfonces vers autre chose, transporté par l’escalator désert d’ailleurs tu as changé d’air, le temps de t’en apercevoir et c’est là. L’antre des chercheurs. Le rez-de-jardin.

 

img_0759