en tout ptit aparté

 

Puis il se raisonne tout haut, en tout petit aparté.

– Ô femme, femme ! toi qui fais l’humanité monomane ! Je t’aime, je t’aime ! Mais qu’est ce mot : Je t’aime ?  D’où vient-il et que sonne-t-il avec ses deux syllabes quelconques et si neutres ? Pour moi, voici ce que je m’ai trouvé. Aime ne me dit quelque chose que lorsque j’associe à ce son, et par une inspiration non fantaisiste, le son du mot britannique aim qui veut dire but. – Ah ! but, oui ! “Je t’aime” signifierait ainsi : “Je tends vers toi, tu es mon but !” Comme cela, à la bonne heure ! si j’y suis ! C’est du grand !

Jules Laforgue, Pan et la Syrinx