Friedrich

 

Comment s’appelait cette fille sublime aux cheveux platine. Le ténébreux de la classe m’avait demandé à la rentrée, on ne connaissait pas encore bien nos noms, Tu sais où elle est… la fille aux cheveux d’argent, presque blancs, tu vois ?

Premier cours de philo, on apprend que Nietzsche n’est pas au programme. C’est pas grave, dit-elle, Nietzsche, c’est pas trop un philosophe… Sans argumenter sans rien, elle achève dans une pantomime de mépris absolu, moue descendante, yeux au ciel et voix moribonde, À peine un écrivain…

Tu es belle et tu as le droit de dire n’importe quoi. Vraiment n’importe quoi.

 

DSC00092

À cet instant, précisément, pour moi, ta beauté s’envola.