Norway of life

calcul mental

 

Pour jouer certaines scènes de Norway of life où il devait sembler intrigué, il paraît que Trond Fausa Aurvaag se posait un problème mathématique. Il se répétait en lui-même 2 + 3 = 7, en s’efforçant de trouver ce qui clochait. Il parvenait ainsi à cette expression désirée par le réalisateur.

Quand on m’ennuie et que la politesse m’interdit de le montrer, voilà un exercice à tenter. Seul grain de sable, ça ne me choque pas plus que ça, 2 + 3 = 7.

Damn.