t’as quel âge ?

 

Non mais regarde, regarde comme nous étions beaux ! m’avait dit Jean-Mo après avoir retrouvé des photos de sa jeunesse. Magnifiques, ses amis et lui, je les trouvai tels. Comment lui faire comprendre cependant, à Jean-Mo, que c’était le Jean-Mo rencontré sur le tard qui me chavirait. Les rides-du-lion, les pattes-d’oie, quelque chose de froissé dans le cou – des yeux fer qui avaient tout vu.

 

black2

Mon onc’  – feuilletons