down there

 

Lu l’autre matin dans Là-bas :

Il lui offrit des bonbons qu’elle refusa et elle prit un peu d’alkermès qu’il versa dans un minuscule gobelet d’argent ; elle en but une goutte à peine et, amicalement, ils discutèrent sur le goût de ce pharmaque où elle retrouvait un arôme de clou de girofle, tempéré par un fleur de cannelle noyé dans de l’eau distillée de rose. Puis il se tut.

Pas moi. Ainsi, on s’appelle Huysmans et on a tous les droits, c’est ça ? dire UN fleur ? boire dans des gobelets d’argent ?  Surtout, on forge ce mot « pharmaque » que j’adopte aussi sec. Ne pas oublier non plus de demander à Hermione (mon hôtesse) où elle planque l’alkermès.

 

pharmaque