Kyoto

Sortir en pyjama sous le manteau la nuit acheter le lait pour le thé du matin ou une boîte pour le chat. Parce que le kombini qui ne ferme jamais est comme une extension de la maison, oui, sortir en jama dans la joie – et la ténue appréhension de tomber sur quelqu’un de l’université.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s